Les NARIKKURAVARS

ou l'AMOUR de mes AMIS GITANS

*******

OM NAMAH SHIVAYA

OM SAI RAM

A PUTTAPARTHI avec NAMBIYAR et sa femme

           Un dernier petit déjeuner à GURUDEVI SRI JANAKY MATHA ASHRAM ; toute la nuit il a plu des trombes , l' humidité est partout , et ce matin encore SHIVA a grand ouvert les vannes ... Nous déjeunons dans le petit réfectoire de l' ashram en compagnie de BALA , KIRAN KUMAR BHAT , le professeur de VEDAS , et ses deux petits élèves MURALI et HARIKARAN qui mangent assis sur le carrelage ; GURUMURTHY nous a préparé un délicieux et toujours trop copieux petit déjeuner servi avec le sourire de MAHESHWARI ...

    En haut , au mur , autour du réfectoire , des centaines de photos témoignent de la vie terrestre d' AMMA JANAKY DEVI ...

    Le téléphone sonne ! C'est mon ami NAMBIYAR qui s' impatiente et demande quand nous pensons arriver à son village ...

    Après le petit déjeuner , nous prenons tous ensemble quelques photos souvenirs en compagnie de SRI SIVA DEENANATHAN ... Puis c'est le moment de partir , alors que la pluie ne cesse de tomber ... Je suis un peu triste de les quitter , ils sont tellement gentils , chaleureux et dévoués ; c'est une vraie petite famille qui vit dans la présence éternelle de GURUDEVI ; je serre tout le monde avec amour dans mes bras , et nous voilà parti sous un déluge de pluie en direction de PERAMBALUR et du village d' ERAIYUR ... A mesure que nous remontons vers le nord , la pluie perd de sa vigueur et s' estompe un peu .

NAMBIYAR : marché de PUTTAPARTHI

    Enfin nous arrivons au petit village d' ERAIYUR avec d' agréables rayons de soleil entrecoupés de temps à autres par quelques gouttes de pluie ; nous traversons le village et à la sortie d' ERAIYUR nous arrivons au village NARIKKURAVAR , c'est à dire au village gitan ...

    Quelle merveilleuse surprise , tout le village est là réuni à nous attendre avec les plus beaux sourires ... C'est sûr ils ne doivent pas voir tous les jours des occidentaux qui viennent jusque chez eux les rencontrer et partager un peu de temps et d'amour ; eux qui sont hors castes , intouchables , puisqu' ils sont gitans ; c'est bien pour cela que leur village est en dehors de l'autre , de peur de souiller les âmes bien nées ; mais fort heureusement , malgré ces barrières mentales , tout semble se passer assez bien ...

     Dés que nous arrivons , NAMBIYAR qui nous attendait devant sa porte , nous reçoit avec sa famille les bras ouverts et plein d' amour ; de suite sa femme sort de la maison avec un grand plat de laiton sur lequel brûle du camphre en signe de bienvenue ... Je passe mes mains sur la flamme sacrée et les porte à mes yeux et à mon front ... Quel accueil chez ces gens si pauvres matériellement mais si riches intérieurement ! C'est vraiment émouvant de voir , ressentir et vivre cela ...

Première rencontre avec NAMBIYAR à PUTTAPARTHI

         Il y a déjà plusieurs années , flânant à PUTTAPARTHI dans CHITRAVATHI Road , tout au bout de la rue , je m'arrête à un très beau stand de MALAS , colliers , bracelets etc ...Derrière le stand c'était NAMBIYAR avec un chaleureux sourire , de suite nous sommes devenus amis ...

Nous avons longuement discuté et il m'a alors raconté sa longue histoire :

" Je vis dans un tout petit village gitan du TAMIL NADU qui s'appelle ERAIYUR . Petit , ma famille très pauvre n'a pu me mettre à l'école , aussi pour que les enfants gitans de mon village puissent étudier et ne pas être comme moi , avec quelques dons nous avons créé une petite école ... "

      Je l'ai revu à nouveau par la suite à PUTTAPARTHI avec son adorable femme , et je lui avais promis que lors de mon prochain pèlerinage en INDE du sud , j'irai les voir dans leur village ... Voilà c'est chose faite aujourd'hui !!!

 

       Voilà je suis là , un peu intimidé par tout ce monde pour nous accueillir ; toute la famille NAMBIYAR nous fait rentrer dans la maison , et j'ai de suite droit à un délicieux café de l' Inde du sud ; NAMBIYAR me fait visiter son petit temple dans la pièce à côté où il stocke tous les MALAS fabriqués par toute la famille et qui seront vendus sur les lieux de pèlerinage , devant les temples , devant certains ashrams ... Sur une étagère illuminée trône SHIVA , LAKSHMI , et par terre une pile impressionnante de MALAS en RUDRAKSHA , en cristal , en santal , en TULASI , en LOTUS etc ... c'est magnifique . C'est une vraie caverne d' ALI BABA , et mon ami NAMBIYAR n' arrête pas de m' offrir des MALAS de toutes sortes , des RUDRAKSHAS de toutes tailles et à diverses faces , des MALAS en santal , en cristal , en tulasi ... une conque , un mini SHIVA LINGAM qu'il m'a mis dans un petit écrin ( c'est une graine qui tombe avec la neige dans l' HIMALAYA chaque 7 ou 8 ans ... cela représente vraiment un SHIVA LINGAM , doté d'un grand pouvoir et d'une très puissante énergie ... très étrange ! )

    Je dois insister pour l' arrêter sinon sa générosité fait que je vais repartir avec toute la maison ; Je précise qu'ils n'ont rien et n'ont que cela pour tout trésor ...

Avec la famille NAMBIYAR dans le village d'ERAIYUR

    Puis avec NAMBIYAR , son fils et son oncle , nous allons à l' école NARIKKURAVAR non loin de là ... Nous y accédons par un chemin défoncé avec d' énormes ornières qui débordent d' eau ; nous sommes accueillis par les institutrices et les enfants qui commençaient le repas de midi par un très chaleureux " SAI RAM " de bienvenue ... L a cantine est une grande sale , plus ou moins sombre où les enfants sont assis par terre pour avaler leur riz blanc ; ils ont les yeux pétillants , noirs , profonds , souriants , fixés sur nous ... Un portrait de SATHYA SAI BABA , qui soutien leur action , est accroché au mur ; tous ici semblent lui porter une grande dévotion et une profonde reconnaissance ; cette école a pu voir le jour grâce au don d'un occidental ; mais il faudrait encore tellement pour rendre les bâtiments plus confortables , acheter un peu de matériel scolaire et permettre à tous les enfants du village de pouvoir y accéder ... Pour connaître tous les problèmes qui pèsent sur le village comme une chape de plomb et les actions envisagées visitez ( please visit ! ) :

        http://www.sonagiri.org/appel-de-mes-amis-narikkuravar-du-village-d-eraiyur.htm

           De retour au village , l' oncle de NAMBIYAR qui nous avait accompagné , me demande si je veux avoir le DARSHAN de la DEESSE KALI ; comment pourrais-je refuser un tel DARSHAN ? Et nous l' accompagnons dans sa petite et misérable hutte , à deux pas de là ; il doit bien avoir 70-75 ans , le visage buriné par la misère et par le poids des années , la barbe et les cheveux blancs sous un turban rouge ... Il cherche au fond d'une vieille malle de bois et en retire un paquet bien dissimulé en tissus très délicatement ficelé ; il le défait , et miracle , il en sort avec dévotion et fierté une petite statue de KALI qu'il prend dans ses mains comme s' il tenait un bébé qu'il pose délicatement , religieusement ... Alors il me raconte que cette statue vieille de 1500 ans lui a été transmise de générations en générations ... Je suspend mon souffle , instant divin ; c'est incroyable !!! KALI est là , noircie , patinée par le temps ; c'est un très grand privilège d'avoir aujourd'hui Son DARSHAN , et je suis persuadé qu' il ne l' a montré à personne depuis des dizaines et des dizaines d' années ...Il allume le camphre , tourne la flamme devant la DEESSE en récitant quelques MANTRAS , puis nous présente la flamme ; je passe mes mains sur la flamme , et je les poses sur mon front , alors que inondé de SHAKTI , les larmes me montent aux yeux ... Ce divin DARSHAN restera sans aucun doute gravé en moi , en mon âme ...

La DEESSE KALI

OM JAI KALI MA

     Puis il fallait continuer notre route vers TRICHY ... C'est vraiment avec beaucoup d' émotion et de tristesse , les larmes aux yeux , que je devais me séparer de mes soeurs et de mes frères NARIKKURAVARS ... et la pluie comme par hasard recommençait à tomber ...

    Je sais que mes amis NARIKKURAVARS n'ont rien et n'ont qu'un immense AMOUR à offrir ; ils n'ont rien mais ils donnent TOUT ... Nous avons des leçons à méditer dans nos sociétés occidentales qui ont tout mais qui ne donnent RIEN ...

                     Que la MERE DIVINE MARIAMMAN les aide et protège leur village ,

                                 Que le SEIGNEUR SHIVA leur donne TOUT .

                                              OM NAMAH SHIVAYA

La DEESSE MARIAMMAN

SONAGIRI