SRI SESHADRI SWAMIGAL

ou UNE SEMAINE PRES DE LUI

*******

 

 

        Lors de notre séjour à TIRUVANNAMALAI nous avons séjourné près d’une semaine cette fois-ci au PIED de la SAINTE MONTAGNE de SHIVA dans la paix et la sérénité de SRI SESHADRI SWAMIGAL ASHRAM … C’est un très beau ASHRAM en bordure de CHENGAM Road , juste à côté d’AGNI LINGAM marquant la direction Sud-Est et tout proche de DAKSHINAMURTI SHRINE  et de SRI RAMANASRAMAM …

         Chaleureusement accueillis par son président R. MUTHUKUMARASWAMY , nous jouissons là d’un calme et d’une tranquillité  très appréciés , le tout dans un havre de verdure , d’arbres , de fleurs et de chauds sourires … et bien sur les vibrations de SWAMIGAL SESHADRI et d’ARUNACHALA qui se dresse , divine , majestueuse et éternelle juste au pied de l’ASHRAM …

           C’était la troisième fois que je séjournais là avec toujours la même ambiance , toujours sa quinzaine de SADHUS devant le porche d’entrée , guettant le touriste pour quelques roupies , et juste à l’intérieur à gauche , celle que j’appelais «  MA « ; elle avait la soixantaine ou plus , les cheveux blancs et le visage buriné par trop de soucis , elle surveille les chaussures de ceux qui vont au temple et au SAMADHI de SWAMIGAL SESHADRI … ceci pour une misère ; chaque fois que je passais en rentrant ou en sortant de l’ASHRAM , je lui disais «  Namaste MA … How are you ? “ . Elle était contente et j’avais droit à un très beau sourire … A l’extérieur , à l’ombre du grand arbre , les SADHUS me connaissaient maintenant , et ne me demandaient presque plus l’aumône , aussi de temps en temps , je leur apportais des bananes et des biscuits …

         Juste à l’entrée de l’ASHRAM , à droite le petit restaurant de l’ASHRAM typique de l’INDE du Sud , l’AKASHI SESHA BHAVAN où je mangeais quelques fois 

      C’est cette ambiance que je vivais chaque jour à CHENGAM Road avec ses omniprésents rickshaux , ses bus scolaires déhanchés et bondés , ses poids lourds fumants et klaxonants , ses centaines de SADHUS drapés de safran qui montent et descendent la rue , ses mendiants parfois trop insistants , ses couleurs vives qui passent comme des papillons , ses sourires merveilleux , ses occidentaux parfois illuminés et trop nombreux , flanants sans buts précis, ses vaches et ses bœufs tirants des charrettes pleines jusqu’à la gueule de sable , de briques , de sacs de riz …

         C’est tout cela à la fois TIRUVANNAMALAI et CHENGAM Road ! Cela vaut vraiment la peine de s’arrêter un instant sur la murette à l’entrée de l’ASHRAM et d’observer , juste regarder , être à la fois spectateur et acteur dans ce continuel va et vient de couleurs , de formes , de bruits , de sourires , de visages … L’inde a vraiment quelque chose de magique !!!

 

 

           Le décor étant planté , me direz-vous : mais qui est SESHADRI SWAMIGAL ? Sans l’ombre d’un doute un très grand SAGE et SAINT … Il est né en 1870 à KANCHIPURAM dans la famille KAMAKOTI remontant à ADI SHANKARACHARYA …

        A quatre ans , il accompagne sa mère au temple , et devant un «  shop «  , il veut à tous prix la statue du SEIGNEUR KRISHNA pour faire la PUJA … Le vendeur la lui offre et dés lors la chance et la prospérité tombèrent sur le vendeur … A 17 ans Il est initié avec le MANTRA de SHAKTHI et pratique sa SADHANA la nuit dans les lieux de crémation ; profondément envoûté par SHAKTHI , Il perd tout intérêt pour cette vie illusoire et chante des JAPAS , des MANTRAS le jour , et passe ses nuits entières en méditation …

          A 19 ans Il renonce à la vie matérielle et en 1890 Il part de KANCHIPURAM pour se rendre à TIRUVANNAMALAI où Il restera jusqu’à son MAHA SAMADHI en 1929 à l’âge de 59 ans … Ses parents effondrés essaient à plusieurs reprises de la ramener , mais Il ne quittera plus TIRUVANNAMALAI …

          Doté de SIDDHIS ( télépathie , clairvoyance , don de prophétie … ) Il était un fervent dévot de SHAKTHI , et beaucoup étaient à TIRUVANNAMALAI , ceux qui le prenaient pour un fou ; beaucoup aussi le nommaient «  le Swami aux mains d’or «  car tout ceux qu’Il touchait , étaient assurés de bénéficier de chance et de succès  … aussi par la suite , malgré son côté souvent excentrique , les gens voulaient être touchés …

         Son comportement choquait car en guise de bénédictions Il lui arrivait de lancer des cailloux à la personne , parfois Il lançait les offrandes que les dévots Lui apportaient ; parfois Il lançait des insultes à ceux qui venaient demander sa bénédiction , parfois Il se rendait au Temple et saccageait les petites boutiques autour … mais en retour de l’ »humiliation «  de leur égo , tous étaient assurés de recevoir plein de grâces , de bénédictions et de révélations spirituelles …

       C’est Lui aussi , ne l’oublions pas , qui prit soin et protégea le jeune RAMANA MAHARSHI quand Il arriva à TIRUVANNAMALAI , alors qu’Il restait totalement absorbé dans le SOI ; c’est Lui aussi qui le fit descendre au PATALA LINGA dans le Temple d’ARUNACHALESHWARA pour le protéger des insectes et des enfants qui Lui jetaient des cailloux …

         Etrange SESHADRI SWAMIGAL , mais quel dévot de SHAKTHI et quel grand SAINT !!!

 

 

 

          C’est autour de son SAMADHI qu’est né son ASHRAM tel que nous le connaissons aujourd’hui … Un très beau SAMADHI en marbre dans une chapelle , autour duquel les dévots tournent avec dévotion … chaque jour un jeune brahmane fait des PUJAS … Plusieurs fois , durant mes trois pèlerinages ici , j’ai participé à l’ARATI … Certes il n’y a pas foule mais il se dégage une intimité et une magie profonde ; chaque fois nous nous retrouvions une dizaine avec l’officiant de l’ARATI et quatre ou cinq SANYASINS en safran avec de petites cymbales et gangira chantant de beaux BHAJANS qui résonnent encore en moi comme « ARUNACHALA SHIVA «  , « OM NAMAH SHIVAYA «  , «  OM SRI RAM … «  , «  HARE KRISHNA , HARE RAMA … «  … tandis que des familles de dévots venaient , faisaient le tour du SAMADHI , se prosternaient en silence , prenaient du PRASAD et repartaient sous le regard silencieux et plein de compassion qui se dégageait de la statue du SAGE …

 

              Cette semaine à TIRUVANNAMALAI s’est ainsi enfuie , beaucoup trop vite ; il faudrait une vie pour découvrir tous les sentiers d’ARUNACHALA , toutes les grottes imprégnées du DIVIN où tant de SAGES et de SAINTS ont vécus , tous les ASHRAMS qui rayonnent comme des diamants à travers le monde et dans le Temple intérieur de nous-même ; il faudrait enfin toute une vie pour , pas à pas découvrir le royaume caché de SHIVA au plus profond d’ARUNACHALA , au plus profond du SAINT LINGAM de FEU … et au plus profond de SOI …

 

OM SATHGURU SRI SESHADRI

SWAMIGAL THIRUVADIKAI

 

 

Pour en savoir plus on peut visiter :

 

www.swamigal.com

www.beezone.com/Seshadri/seshadri_swamigal.html. 

 

SONAGIRI