RAMANA MAHARSHI

ou LA QUÊTE DU SOI

*******

 

     Première soirée à TIRUVANNAMALAI , aussi il était tout à fait naturel que j’aille me prosterner auprès de CELUI que je considère depuis une quarantaine d’années comme mon PERE SPIRITUEL …

      C’était en 1967 , par «  les hasards du Destin «  , que j’ai découvert BHAGAVAN SRI RAMANA MAHARSHI , le SAGE d’ARUNACHALA ; c’est aussi à cette époque que je dévore les livres de Paul BRUNTON qui fut un des proches disciple de RAMANA ; j’ai toujours été fasciné par ce profond regard irradiant une SAGESSE infinie , ce regard qui plonge au plus profond de nous-même dans un DARSHAN silencieux à la manière de DAKSHINAMURTI , c’est à dire par une initiation silencieuse …

     RAMANA MAHARSHI est sans aucun doute un des SAGES les plus marquants du XX° siècle ; je vous ferai juste une petite biograhie , et à la fin de ma page je vous conseillerai quelques livres pour ceux qui souhaiteraient approfondir …

 

       RAMANA est né le 30 décembre 1879 à TIRUCHULI , non loin de la ville sacrée de MADURAI , dans le TAMIL NADU ; Il a treize ans quand son père s’éteint ; son oncle le prend alors avec lui à MADURAI où il  fera ses études ; c’est là en 1895 qu’Il entend pour la première fois le nom «  d’ARUNACHALA «  qui restera gravé en Lui ; En juillet 1896 Il a sa première expérience de la mort en s’absorbant dans le SOI …A partir de ce moment là , Il n’a plus qu’une seule idée : rejoindre ARUNACHALA ; c’est ainsi que fin août 1896 , en cachette , Il part pour ARUNACHALA … le 1° septembre , Il arrive à TIRUVANNAMALAI et s’installe au temple d’ARUNACHALESHWARA au pied de la Sainte montagne … Après de longues recherches son oncle , puis sa mère ALAGAMMAL le retrouvent …

        En 1899 Il s’installe à ARUNACHALA où Il occupe diverses grottes , en particulier MANGO TREE CAVE et VIRUPAKSHA CAVE … Les premiers disciples se joignent à Lui ; sa mère aussi le rejoint par la suite où elle s’occupe de la cuisine pour tous les disciples …

        En 1916 RAMANA monte un peu plus haut pour s’installer à SKANDASHRAM et fonder avec ses disciple le premier ASHRAM ; c’est là qu’en 1922 sa mère ALAGAMMAL atteint son MAHA SAMADHI ; c’est RAMANA Lui-même qui descend son corps au pied d’ARUNACHALA , et en décembre de cette même année Il s’installe avec ses disciples près du tombeau de Sa MERE , et c’est le début de SRI RAMANASRAMAM , l’ASHRAM actuel où Il restera jusqu’à Sa mort …

       En 1949 une tumeur apparaît à son bras gauche et malgré plusieurs opérations et divers traitements , son état physique décline rapidement , mais jusqu’à Son dernier souffle Il donnera son DARSHAN … Le 14 avril 1950 son corps s’éteint et juste à ce moment là une très lumineuse étoile filante traverse le ciel en direction du sommet d’ARUNACHALA … Celle-ci a été vue de divers endroits en INDE … Oui RAMANA est toujours présent , toujours vivant , la-bas et partout ailleurs …

 

           Je me rends donc à SRI RAMANASRAMAM à cette heure du soir où les brahmanes psalmodient les VEDAS autour de Son SAMADHI pendant que d’autres font la PUJA et l’ARATI et recouvrent des plus beaux colliers de roses et de jasmin le magnifique SHIVA LINGAM de marbre noir au dessus de son tombeau , tandis qu’à l’arrière on peut admirer une très belle statue de RAMANA en marbre noir qui a été offerte par Indira GANDHI …

          Le chant des VEDAS résonne dans l’immense SAMADHI HALL , où de nombreux dévots , avec un gros pourcentage d’occidentaux , se sont rassemblés , qui absorbé dans la méditation , qui tournant de longs instants autour de Son SAMADHI dans le sens des aiguilles de la montre , puis allant s’asseoir en silence dans l’immense hall , pavé de marbres ; d’autres encore se grattent activement , dévorés par des hordes de moustiques affamés …

       Le SAMADHI HALL est un lieu privilégié d’intense dévotion où l’on peut ressentir au plus profond de soi , la présence vivante et éternelle de RAMANA … Puis c’est l’ARATI , les parfums d’encens et de camphre montent dans le SAMADHI HALL , tandis que le son de la cloche retentit et que la flamme s’élance vers le haut … Moment divin entre tous ! Puis chacun vient passer ses mains sur la flamme avant de les porter sur son visage , se mettre de la VIBHUTI ( cendres sacrées ) horizontalement sur le front , symbole de SHIVA , et un point rouge de KUMKUM ( curcuma ) entre les sourcils , tandis que retentissent les BHAJANS chantés en cœur : ULLADU NARPADU , GURU STUTI , UPADESHA SARA etc…

         Je me rends aussi par une porte à gauche qui donne directement au SAMADHI de la MERE ALAGAMMAL , me recueillir un instant ; son SAMADHI est surélevé dans une petite chapelle où l’on accède par quatre ou cinq marches … Là aussi y est célébré la PUJA chaque jour avec les plus belles fleurs … A quelques pas de là on débouche sur la grande salle où RAMANA donnait son DARSHAN silencieux ; maintenant un grand portrait est posé sur le lit , lieu intime entre tous qui témoigne toujours de Sa présence …

        Et puis , tous partent , un à un , pour le repas du soir , et le silence retombe sur RAMANASRAMAM , jusqu’au lendemain matin très tôt où les brahmanes viendront offrir à RAMANA le lait  , puis ce sera le petit déjeuner , et à nouveau résonneront le chants des VEDAS , les cloches , la PUJA …

          Les jours s’écoulent ainsi à SRI RAMANASRAMAM , sous l’œil éternel et plein d’Amour du SAGE d’ARUNACHALA …

 

 

OM NAMO BHAGAVATE SRI RAMANAYA

ARUNACHALA SHIVA

 

Pour ceux qui veulent aller plus loin , on peut lire :

·          Paul BRUNTON : L’Inde secrète ( Payot ) ,

·          Arthur OSBORNE : Ramana Maharshi et le sentier  de la

Connaissance de Soi ( Les Deux Océans ) ,

·          L’enseignement de Ramana Maharshi ( Albin Michel ) ,

·          David GODMAN : Sois ce que tu es ( Jean Maisonneuve) …

Il y a bien d’autres livres intéressants sur RAMANA MAHARSHI que je peux vous indiquer si vous le désirez ...

 

Vous pouvez aussi consulter ces SITES :

              www.ramana-maharshi.org  

              www.arunachala.org

              www.arunachalam.org

              www.arunachala.com

 

SONAGIRI