LE TEMPLE D'ARUNACHALESHWARA

ou LA GLOIRE DU SEIGNEUR SHIVA

SOUS LA FORME D'UN LINGAM DE FEU

 

*******

 

    Je précise que mes chapitres ne sont pas toujours dans l’ordre chronologique  , mais cela a peu d’importance , je pense …

     Après-midi au cœur du SHIVAISME avec  la  visite du magnifique temple de TIRUVANNAMALAI : ARUNACHALESHWARA … En ce si beau TAMIL NADU shivaïte nous plongeons à l’intérieur de la SHAKTI dans toute son énergie , dans toute sa splendeur …

     Situé juste au pied d’ARUNACHALA , la colline sacrée , le Temple d’ARUNACHALESHWARA m’est d’autant plus sacré qu’il est encore empli de la présence de RAMANA MAHARSHI ; c’est là , en effet , qu’il passa ses premiers mois en arrivant à TIRUVANNAMALAI .

 

    Son superbe gopuram de 60 m de haut , érigé au XVI° siécle , se voit de très loin , comme un phare pour conduire les pèlerins ; bien sur il est consacré au Dieu SHIVA , dans sa manifestation de DIEU créateur et sous la forme d’un LINGAM de FEU …Si je devais choisir un Temple parmi les plus beaux de l’INDE du sud , je pense qu’il serait à égalité avec le très vieux Temple shivaïte SRI BHRAMARAMBA MALLIKARJUNA SWAMY à SRISAILAM en ANDHRA PRADESH , qui en janvier 2005 m’a fait pleurer de joie devant son SHIVA LINGAM tellement la SHAKTI était forte …

 

     C’est la troisième fois que je vais visiter ARUNACHALESHWARA , et c’est toujours cette même émotion subtile et cette même énergie qui me pénètrent …

   Comme d’habitude nous sommes accueillis par «  tous «  les mendiants et SADHUS de l’Inde et par quelques rares et authentiques SANNYASINS qui n’ont plus rien à mendier , mais seulement à redistribuer l’énergie qu’ils ont emmagasinée dans leur Ëtre intérieur ; c’est là toute la différence entre les sadhus – mendiants , déguisés pour glaner quelques roupies , vivre sans travailler et fumer tranquilles leur shillom , et les rares Sadhus – sannyasins emplis du DIVIN , qui ne demandent rien et qui distribuent la lumière qui brûle en eux ; autant j’éprouve un agacement face aux premiers , autant je peux verser des larmes de joie quand je croise les autres …

    

     C’est ainsi que pour la deuxième fois , comme cela avait été le cas en janvier 2005 , au cœur du Temple , je retrouve le Saint ; je pèse mes mots ; je ne sais d’où il vient , je ne sais où il va … et puis cela n’a aucune importance … il est ! Et chaque fois je ne peux m’empêcher de penser à RAMANA MAHARSHI , il y a presque un siècle quand Il s’est installé au Temple … Il devait beaucoup ressembler à LUI , tout comme YOGI RAMSURATKUMAR d’ailleurs …

     Cette fois je le retrouve sous le gopuram , à l’entrée ; j’étais persuadé et je ressentais en moi que j’allais le revoir :

    Torse nu , vêtu d’un pagne sale et jauni par le temps , il déambule , les yeux plongés à l’intérieur de lui-même , indifférent à tous les pèlerins qui passent et repassent ; sa démarche est titubante comme s’il était enivré de Dieu … Il est absent et pourtant oh combien présent … chaque fois d’un signe , je lui demande si je peux prendre une photo , il me fait un sourire , attend quelques secondes et repart en se mélangeant au flot des pèlerins … Je crois que son visage , avec ses énormes loques en paquets qui retombent sur son dos , ses yeux étincelants à la fois encore de ce monde et pourtant déjà d’ailleurs , la peau de son torse brûlée et patinée par le temps ou par de profondes expériences mystiques , resteront très longtemps gravés en moi …Je sais que la prochaine fois où le temple m’accueillera à nouveau , il sera encore là , absorbé dans le SOI … et je me prosternerai à ses pieds …

 

   

     La «  visite «  continue , avec à sa gauche SIVAGANGA TANK ; nous passons un premier NANDI , taureau et monture de SHIVA , indiquant la direction du SHIVA-LINGAM , du SAINT des SAINTS du Temple , puis un second très beau NANDI , où brûlent les lampes à huile et le camphre , divers petits temples dédiés à des formes du SEIGNEUR SHIVA comme : EKAMBARESHWARA , JAMBUKESHWARA , CHIDAMBARESHWARA , KALATHISHWARA … puis SUBRAMANYA  … puis le beau Temple de GANESHA avec son imposante statue … A chaque temple , les brahmanes officient , donnent du PRASAD aux pèlerins ; dans je ne sais plus quel Temple , on nous a passé au cou un magnifique collier de fleurs ; mais c’est vrai , nous étions occidentaux , donc possédant des roupies … ou des euros , encore mieux ! Dés que je suis sorti du temple , j’ai offert le collier à un SADHU qui était très heureux et a posé pour la photo …

    

     Le troisième NANDI , puis le dernier NANDI , encore plus beau et plus grand ; puis après avoir monté un long et large escalier , nous arrivons au SAINT des SAINTS où réside le SEIGNEUR SHIVA Lui-même et Sa SHAKTI PARVATI … Moment divin entre tous où les brahmanes redoublent de dévotions , je crois … c’est le divin DARSHAN de SHIVA en tant qu’ARUNACHALESHWARA … OM NAMAH SHIVAYA …

       

     Puis revenant sur nos pas … en retrait comme absorbé à proximité de SHIVA , dans un couloir du temple , j’aperçois un Saint , en safran … personne ne fait attention à Lui ; je m’approche , il me sourit ; je me prosterne à ses pieds , il me bénit et sort de son baluchon de la pâte de santal qu’Il me met entre les sourcils …

       Et nous repassons un à un les gopurams à l’intérieur du Temple , avec derrière nous , avec le soleil couchant , toute la magie et la beauté mystérieuse d’ARUNACHALA … La colline sacrée veille , et a un œil divin sur le Temple ..

    

     Avant de sortir , sur la gauche , c’est le MANDAPA aux MILLE PILIERS où s’était installé RAMANA MAHARSHI en arrivant à TIRUVANNAMALAI .

Nous montons les marches qui conduisent au PATALA LINGA , endroit béni entre tous , où RAMANA était continuellement plongé dans le SOI … SWAMI SESHADRI , dont nous reparlerons , pour le protéger des enfants qui Lui lançaient des cailloux , le conduisit dans la petite crypte souterraine du PATALA LINGA … Un petit escalier nous y conduit ; comme la première fois j’y redescend avec une intense émotion … le petit Temple est voûté , très intime , très dépouillé avec juste un magnifique SHIVA LINGAM dans toute sa nudité , un portrait de RAMANA MAHARSHI en lotus , photo de l’époque de VIRUPAKSA CAVE … Quand je remonte , je m’assied contre un pilier , juste en haut du PATALA LINGA … Je ferme les yeux et je médite un instant …

       Quelle émotion et quelle Présence de RAMANA , de SHIVA et de SHAKTI !!! A présent tous les mots deviennent inutiles … !!!

 

                          OM NAMAH SHIVAYA

 

 

SONAGIRI