ARUNACHALA

ou LE SENTIER DE RAMANA

*******

 

 

      PERUMAL , notre ami et chauffeur , nous dépose derrière le Temple d'ARUNACHALESHWARA ; de là montent deux chemins qui se rejoignent ensuite pour nous conduire au sommet d'ARUNACHALA . Il doit être non loin de 9 h , la chaleur commence a être de plus en plus présente ; nous empruntons un des chemins , au début presque plat , asphalté , avec de petites maisons de chaque côté et les omniprésents papiers plastiques agglutinés comme des essaims frémissants au vent léger ; cela fait souvent sale et puant sur un chemin sacré qui a été piétiné depuis la nuit des temps par des SAGES, des SAINTS , des MAHATMAS , et des millions et des millions de pélerins et de dévots ...

       Par respect pour eux et pour le SEIGNEUR SHIVA , le Maître de ces lieux , on aurait peut-être pu avoir un peu plus de respect ; faire , par exemple , comme pour le grand pélerinage de TIRUMALAI , à côté de TIRUPATI en ANDHRA PRADESH , où il est formellement interdit , sous peine de graves sanctions , de jeter quoi que ce soit ( papiers , détritus , plastiques ... ) de fumer , de boire une goutte d'alcool , de pisser , etc ... sur la vingtaine de km que compte la montée sur TIRUMALAI , au royaume du SEIGNEUR SHRI VENKATESHWARA PERUMAL , le SEIGNEUR de la MONTAGNE , qui n'est autre que le DIEU VISHNU ... Aussi les vingt km de montée ne sont que parfums , beauté , fleurs , propreté ... Ce serait la plus belle chose qu'ARUNACHALA soit ainsi !!!

      Rapidement la voie se retrécit , devient plus raide et de larges escaliers accompagnent désormais le pélerin qui commence à tirer la langue ; on rencontre des SADHUS , des SANYASINS qui montent ou qui redescendent de la SAINTE COLLINE les yeux emplis d'éternité ; devant leurs pauvres maisons , souvent de terre battue , des indiens et des indiennes se laissent aller à rêver sous les rayons chauds du soleil du matin ; des femmes tamouls aux saris aux couleurs étincelantes lavent leur linge , portent du ciment , des briques , regardent le pélerin passer et offrent des sourires d'encouragement qui donnent l'énergie , le courage et la force de monter ...

     Cette montée a quelque chose de magique ... Puis les maisons se font de plus en plus rares , et nous arrivons au trés beau petit temple , tout de blanc vêtu , de GUHAI NAMASIVAYA ...

       On y rentre par un charmant petit gopuram qui débouche sur une petite cour intèrieure ; le temple abrite une grotte où pendant de nombreuses années vécut un grand YOGI appelé GUHAI NAMASIVAYA . Il est né en 1548 dans une famille shivaïte du KARNATAKA ; tout jeune Il rayonne spirituellement , et Il se met à la recherche de SIVANANDA DESIKAR , un fameux GURU qui vivait à SRISAILAM en ANDHRA PRADESH ... Il devient son fervent disciple et l'initie au SIVA YOGA , systéme de YOGA qui pratiquera de trés nombreuses années ... Le SEIGNEUR MALLIKARJUNA du Temple shivaïte de SRISAILAM Lui apparait en rêve et Lui demande d'aller à ARUNACHALA et d'enseigner en tant que GURU les disciples qui seraient prêts ...

         Peu aprés GUHAI NAMASIVAYA arrive à TIRUVANNAMALAI ; selon la tradition , il aurait été accompagné dans son voyage par VIRUPAKSHA DEVA , dont nous parlerons dans une deuxiéme partie ... Au début Il vit dans TIRUVANNAMALAI et même dans les forêts autour ; chaque jour , Il se rend à l'entrée du Temple d'ARUNACHALESHWARA et Il passe de longues périodes en samadhi absorbé dans le LINGAM INTERIEUR ...

     Il mendiait sa nourriture avec une grande joie intèrieure : " mendier pour sa nourriture et manger celle-ci , et venir ici ( au temple d'ARUNACHALESHWARA ) et dormir au portail sacré , cela seulement est mon bonheur ... " disait-il ; puis un jour le SEIGNEUR SHIVA Lui-même LUI apparait dans un de ses rêves et lui demande : " Restes dans une grotte sur lmes pentes de notre montagne en pratiquant ton yoga là ... "

       C'est ce qu'Il fait ; Il y restera le restant de sa vie et ARUNACHALA deviendra le but de sa SADHANA ; à cent ans Il pensa que c'était assez et prépara ses disciples à son SAMADHI ... Alors qu'Il s'allongeait dans la crypte , le SEIGNEUR SHIVA Lui apparaît et Lui demande de rester cent ans de plus sur terre ...

      Cent ans aprés , une autre tombe est creusée dans la grotte , et avant de s'y allonger , Il compose les deux derniers vers de son poéme ; aprés quoi , Il descend dans le tombeau , s'assied dans la position du LOTUS et selon le SIVA YOGA Il envoie le PRANA hors de son corps par le haut de sa tête et se fondra en SHIVA ...

       Ainsi se termine la biographie de ce grand BHAKTI d'ARUNACHALA ... Sur son SAMADHI , ses disciples érigent un trés beau SHIVA-LINGA , où chaque jour est célébrée la PUJA ... J'avoue qu'on ressent une forte émotion en rentrant dans le Temple et la grotte du SAMADHI .... ( c'est le petit temple en photo au début du chapitre ... )

OM NAMAH SHIVAYA

                                         OM NAMAH GUHAI NAMASIVAYA

*******

 

       Mais il fallait continuer à grimper et grimper avant que le soleil ne devienne trop cuisant ... nous poursuivons le sentier en laissant sur notre gauche le petit Temple blanc de GUHAI NAMASIVAYA ... A mesure que nous montons la vallée de TIRUVANNAMALAI s'offre à nos yeux , avec au premier plan le majestueux Temple d'ARUNACHALESHWARA , et au loin , en arrière plan l'immense réserve d'eau de SIKARA ... C'est beau , merveilleux , grandiose , tout porte à la paix et à la béatitude intèrieure ; et à mesure que nous montons , la pente devient de plus en plus raide , de plus en plus rude , les marches de plus en plus irrégulières , faites d'énormes pavés , tandis que la ville et le temple deviennent de plus en plus petits et de plus en plus mystèrieux ... C'est une image extraordinaire , un spectacle infini ; tout ici , malgré la chaleur , la fatigue qui serre les mollets , le souffle qui a des ratés comme un moteur dans une pente raide , le kurta dégoulinant de sueur , tout porte au respect , au recueillement , à la méditation ; tout me fait penser au pas de RAMANA MAHARSHI quand Il montait à VIRUPAKSHA CAVE ou à SKANDASHRAM .

       A chaque pas il y a Sa présence et Son énergie ; à chaque pas Il nous prend par la main sur le MOUNTAIN PATH , comme pour nous empécher de trébucher sur une pierre , comme pour aller toujours plus haut , toujours plus LUI , toujours plus NOUS ...

      Au détour du chemin , on aperçoit enfin VIRUPAKSHA CAVE , la GROTTE de VIRUPAKSHA DEVA ; avant d'arriver , juste au-dessous , je m'arrête un instant bavarder avec mon ami sculpteur de pierre ; depuis trois ans on se connaît , il est toujours au même endroit et à longueur de journée il sculpte des petits Shiva-lingas , des Ganeshas , des Shivas , des Krishnas , des petits Arunachala avec un OM , qu'il essaie de vendre aux touristes occidentaux ... pour quelques roupies qui lui permettront de nourrir sa famille ; mais cette année c'est trés dur , me dit-il , à cause de la mousson ; et il me raconte , la larme à l'oeil , ses problémes , sa famille , ses enfants ...

      Encore quelques pas , quelques marches , et nous voilà à VIRUPAKSHA CAVE ; c'est là que RAMANA MAHARSHI séjourna ; c'est un lieu vraiment divin ; c'est peut-être ici que la présence du SAGE est la plus pénétrante , la plus intense ... Le silence règne , mis à part des singes par dizaines , des familles entières de singes qui jouent , font les fous au-dessus de la grotte et sur les arbres autour , comme pour nous faire voir comment se comporte notre mental s'agitant dans tous les sens ...

      Ici vécut , à la même époque que GUHAI NAMASIVAYA , au XVI° siècle , un trés grand YOGI et JNANI du nom de VIRUPAKSHA DEVA ... Quand sa mort fut proche , ses disciples se réunirent pour discuter de son enterrement ; la coutume voulait que personne ne soit enterré sur la Sainte colline , aussi VIRUPAKSHA Lui-même dit : " Attendez un jour de plus " ... Le jour suivant quand ses disciples arrivérent à la grotte , ils trouvèrent une pile de VIBBHUTI ( cendres sacrées ) ayant la forme de VIRUPAKSHA DEVA en position assise du lotus ... Ils en firent un paquet qu'ils renfermèrent , là dans la grotte ... Quand RAMANA arrive à VIRUPAKSHA CAVE en 1899 , c'est Lui-même qui construit un tombeau et met la VIBBHUTI dans le SHIVA-LINGA qu'Il installera dessus ...

        C'est donc en 1899 que SRI BHAGAVAN RAMANA arrive à VIRUPAKSHA CAVE ; Il y restera jusqu'en 1916 , sauf durant la période sèche où Il descendait , plus bas , à MANGO TREE CAVE ( la GROTTE du MANGUIER ) où se trouvait le point d'eau de MULAPAI TIRTHAM .

      Devant VIRUPAKSHA CAVE , une petite cour pavée entourée d'une murette , et à l'entrée de la grotte , au-dessus de la porte , un trés beau AUM jaune sur fond bleue accueille les pélerins ... Nous rentrons dans la première salle , allongée , qu'éclaire une large fenêtre ; cette piéce a été construite adossée à la grotte ; sur les murs , de grands portraits de RAMANA de cette époque , et sur la gauche en rentrant , une banquette -lit découpée dans le rocher et peinte en rouge et noir , témoignent encore de la présence immortelle du SAGE ... Un grand silence religieux règne en ces lieux et nous retenons presque notre respiration ... OM OM OM ...

     Puis nous nous baissons un peu pour passer l'entrée de la grotte , et nous pénétrons alors dans le SAINT des SAINTS , avec dans la pénombre le SAMADHI et le SHIVA-LINGA où sont recueillies les cendres de VIRUPAKSHA DEVA , avec autour une plateforme contre la paroi rocheuse de la grotte où l'on peut monter méditer , se resourcer , se recueillir un instant ... Des dévots sont assis par terre , autour , en haut et au pied du SAMADHI ; l'énergie divine est ici extrême , la SHAKTI coule en nous comme une source de béatitude , tout est LUI , tout est SHAKTI ...

*******

 

RAMANA MAHARSHI sur ARUNACHALA

 

            Les pèlerins vont et viennent , refont le plein d’énergie , poursuivent leur montée d’ARUNACHALA . Je sors en silence de VIRUPAKSHA CAVE ; je suis encore là et ailleurs à la fois , je m’assois sur le muret de la petite cour , les singes déchaînés font du trapèze volant sur les grands arbres autour  … Assis en face moi , à l’autre bout de la cour , un homme , peut-être la trentaine , tout habillé de blanc avec un tissus blanc sur la tête , me salue les mains jointes , me sourit et ne me quitte plus des yeux ; je suis un peu gêné et intrigué à la fois … puis nous partons de VIRUPAKSHA CAVE , et mon «  ange gardien «  se lève puis me suit devant ou derrière , mais toujours là , me «  surveillant « sans jamais rien demander , sans rien dire , mais toujours avec des sourires juvéniles et chaleureux … Sur le coup , j’ai pensé , comme c’est souvent le cas , à quelqu’un qui s’est collé à nous pour nous «  guider «  et nous réclamer à la fin , une poignée de roupies ; non même pas cela , je ne comprends pas , mais il rayonne de gentillesse et d’Amour gratuit …

      Nous contournons la Sainte grotte de RAMANA , et nous poursuivons notre ascension vers SKANDASHRAM , la-bas quelques centaines de mètres plus haut , la-bas où l’on aperçoit un petit oasis de verdure … le chemin , non plutôt le sentier , devient de plus en plus raide et inconfortable avec des marches parfois branlantes … mon ami silencieux , m’observe du coin de l’œil ; chaque fois que je m’arrête et que je m’assois reprendre mon souffle et m’éponger le visage , il s’arrête aussi , me sourit fraternellement , m’attend sans rien dire … incredible India !!!

       Enfin après quelques derniers efforts , les derniers 150 m sont vraiment pénibles et il faut être prudent pour ne pas chuter sur les marches abruptes , glissantes et souvent instables … Enfin l’entrée de SKANDASHRAM ! Nous nous déchaussons et nous arrivons là où RAMANA MAHARSHI établit son premier ASHRAM ; de là le panorama est sublime et grandiose avec tout en bas la ville de TIRUVANNAMALAI et une vue magnifique d’ARUNACHALESHWARA Temple , dont nous avons déjà parlé … C’est vraiment une image de carte postale , et on pourrait rester là des heures à contempler la vallée , sa ville , son lac , et se laisser aller à la rêverie ; je suis certain que Victor HUGO y aurait écrit son plus beau poème ; lui qui avait une incroyable dimension spirituelle aurait , sans aucun doute , glorifié en alexandrins la magie d’ARUNACHALA et du SEIGNEUR SHIVA … !

 

            C’est en ce LIEU sacré entre tous que RAMANA MAHARSHI établit son premier ASHRAM en 1916 avec quelques disciples et sa mère ALLAGAMAL qui l’avait rejoint et qui s’occupera de la cuisine  … RAMANA restera à SKANDASHRAM jusqu’au MAHA SAMADHI de la MERE le 19 mai 1922 ; Il descendra son corps au pied d’ARUNACHALA où Il lui fera un beau SAMADHI sous une hutte de palme , et c’est en ce lieu que verra le jour RAMANASRAMAM , l’actuel ASHRAM 

      Après sept ans à SKANDASHRAM , mi-décembre 1922 RAMANA descend définitivement auprès du SAMADHI de sa MERE ; ses disciples le suivent et ce sera le début de RAMANASRAMAM que nous connaissons aujourd’hui … Un beau sentier de marches redescend de SKANDASHRAM à RAMANASRAMAM , alors qu’un autre beaucoup plus ardu , difficile et dangereux conduit au sommet de la SAINTE MONTAGNE …

 

         Il est évident que SKANDASHRAM est un LIEU béni , chargé de l’énergie et de la présence de RAMANA … Je monte les quatre ou cinq marches et je me retrouve dans une salle allongée et sombre , alors que mon fidèle « ange gardien « reste m’attendre patiemment à l’entrée … En face moi se trouve la grotte de SKANDASHRAM où brûle continuellement une lampe à huile devant un grand portrait du SAGE ; je m’assois un moment en sa présence éternelle …. Tout est plongé dans le plus envoûtant et plus pur silence divin , dans une magique obscurité … et la paix pénètre chaque cellule de mon corps , comme si RAMANA distillait en moi la grâce …

 

        Maintenant , chose beaucoup plus facile avec le soleil prés du zénith , nous redescendons lentement , avec prudence … avec toujours mon envoyé de RAMANA , prévenant , attentif , souriant , fidèle , dévoué … je crois rêver tellement sa présence semble irréelle !

      Nous contournons à nouveau VIRUPAKSHA CAVE ; encore un chaleureux namaskar à mon ami sculpteur sur pierres que nous avions rencontré en montant , et nous bifurquons à gauche par un petit sentier qui nous conduit à MANGOO TREE CAVE  ( la grotte du manguier ) où RAMANA passait la saison sèche à l’époque de VIRUPAKSHA CAVE … Simple petite grotte étroite où il faut se baisser pour rentrer … à quelques pas, plusieurs femmes lavent leurs saris aux couleurs vives , qu’elles étendent au soleil ; c’est le magnifique spectacle de couleurs de MULAPAIL TIRTHAM …

     Alors mon ami inconnu me conduit à un petit ashram , juste à côté de MULAPAIL TIRTHAM , peut-être JADASWAMI ASHRAM ; une vingtaine de SADHUS et de disciples prennent leur repas de midi autour d’un beau et rayonnant SWAMI avec cheveux longs et longue barbe ; il me fait un merveilleux sourire et m’invite à m’asseoir et à partager leur repas … C ‘est là que s’arrête mon ange gardien , avec un dernier lumineux sourire et un chaleureux namaskar de tous … Peut – être mon ami sans nom voulait-il me faire rencontrer son GURU et ses amis … Seul CELUI qui sait , SAIT … !

 

         Ainsi se termine THE MOUNTAIN PATH ; oui RAMANA était là ! Il est toujours là , et Il donne au dévot son DARSHAN silencieux , comme DAKSHINAMURTI  . Je pense que c’est une grande grâce , une grande bénédiction , que de l’avoir rencontré et d’avoir cheminé avec LUI sous la forme d’un ANGE GARDIEN …

 

                             Ô ARUNACHALA SHIVA

           OM NAMO BHAGAVATHE SRI RAMANAYA

                             OM NAMAH SHIVAYA

 

Pour ceux qui le souhaitent , voici quelques sites intéressant sur ARUNACHALA et TIRUVANNAMALAI :

http://www.arunachalanews.com/

http://arunachalagrace.blogspot.com/

http://www.arunachalasamudra.org/

http://tiruvannamalai.tripod.com/

http://www.omarunachala.com/

 

SONAGIRI